Desert Angel

Desert Angel

agrandir l'image
CHARLIE PRICE
Valérie DAYRE (Traducteur)
Desert Angel
Thierry Magnier Romans Jeunesse

Angel a toujours suivi sa mère et ses amants de ville en ville, avant d’échouer dans un mobile home isolé dans le désert, non loin de la frontière mexicaine. À son réveil, un matin, elle découvre le corps de sa mère assassinée par Scotty, son dernier compagnon en date. Scotty a disparu, mais Angel sait qu’il va revenir pour supprimer les traces et d’éventuels témoins. L’homme est un personnage louche qui vit de trafics, il est aussi un redoutable chasseur, un traqueur. Sans eau ni bagage, Angel doit fuir à travers le désert. Elle va trouver de l’aide parmi les Mexicains sans papiers. Et de gibier se transformer en chasseur pour protéger les gens qui l’ont aidée.
Un thriller impeccablement mené, qui nous fait découvrir aussi la communauté latinos du nouveau Mexique.





La bagarre démarra après minuit, Scotty bourré, la mère d’Angel pétée au crack. Comme ça ne se calmait pas, Angel quitta la caravane pour aller dormir à proximité, dans un petit creux formé par un fossé de drainage. À l’abri des vents nocturnes, isolée des cris et des menaces, Angel put se pelotonner dans sa robe de chambre et regarder les étoiles. Voilà longtemps qu’elle ne faisait plus de voeux. À quatorze ans, elle avait passé l’âge. Quand elle s’éveilla à l’aube, la camionnette était partie, la caravane était vide. Sur la cloison intérieure près de la porte, il y avait du sang.
Plus tard, elle regretta de ne pas avoir troqué sa robe de chambre et son pantalon de jogging contre un jean et une veste. Regretta de ne pas avoir emporté le pain et deux bouteilles d’eau dans un sac. Mais non. Il fallait qu’elle trouve sa mère. Infichue de penser à autre chose.

titretitretitretitretitretitre