Le sorcier vert

Le sorcier vert

agrandir l'image
Valentine GOBY
Muriel KERBA (Illustrateur)
Le sorcier vert
Thierry Magnier Albums Jeunesse

« Sebastião prend des avions, des bateaux, des trains. Il parcourt en sens inverse les rails qui, enfant, l’ont poussé à partir. En rêve il voit la ferme, les champs de maïs, de riz et de tomate, les troupeaux de boeufs au pelage luisant. Il voit sa forêt, le grand fleuve. Il croit revenir à ce qu’il a quitté. »


Sebastião, grand reporter photo, décide de revenir sur les terres de son enfance. Mais la surprise qui l’attend est de taille : la forêt a disparu. Toute la forêt. Aidé de ses anciens amis et des rares habitants qui n’ont pas déserté, il décide de replanter toute la forêt...
Un conte écologique puissant qui prend appui sur l’histoire vraie de Sebastião Salgado, photo-journaliste brésilien reconnu internationalement.



  • extraits (cliquez pour agrandir)

  •  


Le soleil frappe le visage de Sebastião. Son corps est lourd.
Il ne veut pas se lever. Sur la table de nuit, l’appareil photo le fixe.
Cet oeil-là, son troisième oeil, ne dort jamais.
Depuis trente ans il capture les guerres, les famines, l’exil, le travail et la misère à travers la planète, pour que personne n’ignore comment les hommes vivent. Sebastião est l’un des meilleurs photojournalistes au monde.
Ce matin, Sebastião est las des souffrances des hommes. Le chagrin le submerge.
Sous ses paupières surgissent les paysages enchantés de son enfance : la forêt contemplée depuis les branches d’un jequitiba, à cinquante mètres au-dessus du sol, et qui mousse de colline en colline autour de la ferme de son père ; la palpitation des feuilles et des ailes d’oiseaux sous la canopée ; les pommes de pin géantes qu’on casse à coups de caillou pour en déloger les graines au goût de crème ; les grenouilles qu’on débusque au fond des sources, émeraude, topaze, améthyste, comme des pierres précieuses ; les muscles des chevaux au galop ondulant sous ses cuisses.
Épuisé, il décide de rentrer chez son père.

Valentine Goby est née à Grasse en 1974. En sortant de Sciences Po, elle a entrepris de grands voyages. À son retour en France, en 2002, elle publie aux éditions Gallimard son premier roman, La Note sensible. Suivront ensuite d’autres romans, adultes et jeunesse.

(Crédit photo : Fanny Dion)



titretitretitretitretitretitretitretitretitre