Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou

Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou

agrandir l'image
Jean-Paul NOZIÈRE
Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou
Thierry Magnier Romans Jeunesse

Il devait surveiller sa petite soeur au square, mais à 17 ans, comment résister lorsqu'une jeune femme vous drague ostensiblement et vous demande de l'aide pour son vélo. À son retour, Élise a disparu du bac à sable. La police est très pessimiste, mais lui se jure de la retrouver. Les parents d'Alice (15/16 ans) et de Gabin (6 ans) vivent dans une belle maison, quartier très résidentiel, auprès d'un lac. Les voisins : Jean-Alain dit Lilin, l'idiot du village, le gogol, et ses parents. Alice va souvent lui lire des romans, il adore ça, sans doute pas si débile. Juste un peu obnubilé par Laura, une autre voisine adolescente qui adore provoquer Linlin avec ses jupes ultra-courtes, ses shorts rasibus, ses décolletés plongeants. Aussi lorsque Laura disparaît, le coupable est tout trouvé, les gendarmes mènent l'enquête mais pour tout le monde l'affaire est claire, enfin presque tout le monde. Alice n'y croit pas du tout, elle aussi cherche ce qui a pu se passer. Nourredine, un gendarme clairvoyant, recoupe des indices, des témoignages, mais la piste ouverte ne l'enchante guère... Roman policier où l'on retrouve l'art de Nozière pour croiser les récits, évoquer la vie des gens, leurs petits secrets, leurs grandes peurs.





Mardi 12 juillet. -Tu surveilles Elise une petite heure, mon grand ? Le temps d'une ou deux courses dans le quartier. Je déteste que maman m'appelle mon grand. J'ai dix-sept ans. C'est ridicule. Surtout quand elle parle aussi fort, ameutant les autres personnes assises sur les bancs du parc Emile Zola. Une façon de clamer : « C'est mon fils ! Il est beau, n'est-ce pas ? Et gentil à un point, si vous saviez ! » Si je suis dans les parages, maman ne peut pas s'empêcher de débiter ces niaiseries à quiconque discute avec elle plus de trois minutes. Mais là, nous sommes au parc alors que j'aimerais être sur la plage. Et je déteste surveiller ma soeur.

2012 : Prix du Salon du Livre pour la Jeunesse de Rueil-Malmaison (92)

Jean-Paul Nozière a exercé le métier de documentaliste dans un collège de la Côte d'Or, avant de se consacrer entièrement à l'écriture. Il a enseigné l'histoire-géographie en Algérie aux filles des classes de première du lycée Malika-Gaïd de Setif, durant deux ans : un souvenir inoubliable.
Il est l'auteur d'une quarantaine de titres pour adolescents et de dix romans policiers pour adultes.



titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre